Livre d’or

21657646_s

 

Je suis allée chez Ariane Wunderli d’abord pour deux massages métamorphiques qui m’ont apporté douceur et réconfort.

Elle m’a fait deux séances en ARC depuis et je suis très reconnaissante à Ariane.

J’ai l’impression que je peux tout faire, que je suis moi puissance XXL et que je peux enfin sortir le meilleur de moi-même.

Le nouveau travail que j’ai pris pendant cette période m’apporte reconnaissance et satisfactions.

J’avance POSITIVEMENT dans ma vie.Merci.

Mireille – octobre 2017

__________________________

 

J’ai 71 ans et je viens de m’acheter un avion. L’ARC m’a donné des ailes ; depuis que j’ai commencé les séances d’ARC il y a 1 an seulement, il y a eu le brevet de pilote, l’envie d’acheter un avion et finalement l’achat.

Ce fut très compliqué car l’avion était basé et immatriculé en Suisse et je le voulais en France. Il a fallu y croire toujours et encore pour ne pas baisser les bras face à des procédures compliquées.

J’ai trouvé en moi des ressources que je n’imaginais pas. Parfois je me disais que j’étais fou, dingue, de me lancer dans une telle aventure, que je serai mieux dans une activité pépère, tranquille, sans souci et l’instant d’après je sentais qu’il était impossible, exclu, de renoncer.

L’ARC m’a aidé à me reconnecter à une passion pour l’aéronautique, découverte alors que j’avais 11 ans et à me donner les moyens de réaliser un rêve qui me paraissait à priori inaccessible !!

 Olivier (chimiste à la retraite) – septembre 2017

_____________________________________

Témoignage concernant le traitement d’un chat :

´Quand mon chat a commencé à se lécher de plus en plus frénétiquement jusqu’à se dénuder, j’ai d’abord recherché des causes parasitaires, puis alimentaires et allergiques (étant moi-même vétérinaire) . Sans succès. Avant de mettre mon chat sous anti-dépresseurs, je me suis alors tournée vers Ariane pour voir si on pouvait mieux comprendre l’origine du problème et trouver un remède. Dès la première séance, elle a pu me confirmer que l’origine était psychosomatique. Au gré des séances, j’ai constaté l’amélioration du comportement de mon chat et le léchage a progressivement diminué. À présent, le poil a pratiquement complètement repoussé et mon chat a retrouvé sa joie de vivre.

Dans cette expérience, outre le fait d’améliorer le bien-être de mon chat, j’ai également beaucoup appris sur moi-même. Je ne peux que recommander cette approche, qui peut tout à fait compléter d’autres thérapies plus conventionnelles.´

LG (vétérinaire) – août 2017

_____________________________________

 

Mon fils (11 ans) s’endort plus facilement, il est moins anxieux, et des fois n’a plus du tout besoin que l’on reste près de lui. Mais c’est vrai qu’il aime aussi la compagnie!
Depuis que l’on vous a vue et les traitements que vous lui avez proposés, il me semble plus joyeux et plus confiant. Plus léger dans la vie et sûr de lui. C’est génial.

Quelques jours plus tard :

Les résultats des tests qu’a fait mon fils montrent qu’il est HP. Il est très heureux et fier, et nous allons bientôt voir sa maitresse pour en discuter avec elle. C’est une joie pour nous, de pouvoir aller dans une bonne direction avec lui et de l’aider dans sa différence de voir le monde.

CR, maman de L. (11 ans) – novembre 2016

Commentaires AW : après la seule séance ARC effectuée, conseillé de faire un test HP auprès du cabinet Jankech à Lausanne car tout pensait à croire que c’était le cas et qu’un accompagnement adéquat lui serait dès lors bénéfique pour la suite de sa vie.

___________________________________________________________________

 

Sélection de  13 témoignages reçus en 2015

1/

J’ai rencontré Ariane Wunderli sur un banc d’église. Nous assistions tous les deux à un concert d’instruments insolites et nous nous sommes retrouvés assis côte à côte sur le premier banc, une première pour moi, vu que généralement, je préfère ne pas être vu. (ps d’Ariane, idem pour moi, toujours au milieu ou dernier rang !)

Dans ma tête, j’étais symboliquement à la bonne place.

Afin d’ancrer ce nouveau positionnement dans ma réalité, j’ai décidé d’entreprendre quelques séances d’ARC.

J’ai commencé donc par quelques « dossiers » dont il me fallait me défaire pour que la légèreté s’installe dans ma vie.

Couche après couche, filtre après filtre, de diapason en diapason, une harmonisation a pu naître, un peu comme si mes cellules étaient enfin prêtes à jouer la même partition au lieu d’improviser individuellement.

C’est la magie de l’ARC.

Une nouvelle naissance donc, débarrassé des mémoires cellulaires, des héritages ancestraux, des empreintes de l’égo pour devenir enfin le chef d’orchestre de ma vie et choisir la partition qui me plait.

Un jour, à la fin d’une séance, Ariane me dit : « Voilà, c’est fini! ».

Quand vous entendez ces mots de la bouche de votre thérapeute, vous comprenez qu’à partir de maintenant, la symphonie qui est en vous ne demande qu’à se faire entendre et que vous n’avez plus peur de partager votre concert avec le monde.

Vous êtes en Accord, en Résonance et en Célébration avec l’Univers.

Merci Ariane de t’être assise sur ce premier banc un jour de septembre.

Grâce à toi, moi-même assis sur le banc de ma mémoire, j’ai pu Accorder mes instruments, Revisiter mes partitions, et Commencer à créer ma symphonie personnelle.

Aujourd’hui, mes notes sont des lettres, et je viens d’écrire ma première nouvelle.

Ne dit-on pas que quand l’élève est prêt, le maître apparaît?

Ariane est un maître en harmonisation, c’est certain.

Amitié – Respect – Connivence sont nos maîtres-mots aujourd’hui.

Montreux, printemps 2015

____________________________

2/ L’A.R.C., je la vis comme un chemin qui permet aux connexions vitales de se rétablir peu à peu. Ainsi la créativité peut circuler sans réactions au présent / futur des scénarios inadéquats du passé et en allant vers davantage de joie de vivre.

AP

_____________________________
3/ Mon chemin en ARC m’apporte la confiance d’adresser ce qui est d’actualité pour moi, en moi! Ce n’est plus ma tête qui dirige et choisit, mais mon corps, mon coeur, mon âme qui sont aux commandes et ma tête qui devient partenaire.

Non seulement les « dossiers »  que j’ai à traiter apparaissent dans une séquence naturelle mais en plus, ils se dénouent, se résolvent et se pacifient par cet agencement et ce chemin. J’ai la sensation de vivre cette aventure en partenariat avec la vie, qui m’offre toutes les occasions nécessaires pour appliquer et mettre en oeuvre ce qui est à l’ordre du jour. Le chemin se fait de manière vivante, vibrante, riche, en profondeur et sans la lourdeur de la prise de tête. Je découvre une manière à la fois légère et efficace d’avancer, d’évoluer et de m’aligner.

AR

_______________________________

4/ C’est suite à un article sur l’ARC et un contact direct avec Ariane que j’ai pris un rendez-vous. Ceci était la personne et la méthode que je voulais expérimenter.

Au fil des séances, très subtiles par ailleurs, des informations me confirmaient des comportements, des ressentis, des doutes.

L’ARC touche à des niveaux très profonds. Suite à ces séances, je vois des changements dans ma vie, des décisions se prennent qui m’amènent de plus en plus à un autre niveau de conscience. Mon objectif c’est d’être qui Je Suis.

La méthode est importante, c’est sûr, mais pour moi il ne faut pas oublier l’humanité et les compétences d’Ariane.

Donc MERCI Ariane et merci la Vie.

PS : J’ai mis le mot humanité car pour moi cela résume en partie vos qualités : accueil, écoute, confiance, échanges, partages, humour.

MF

________________________________________________

5/ Avec l’ARC, je trouve des confirmations à mes réflexions sur le processus intérieur que je vis, et un déclic vers un plus de conscience. Cette méthodologie est un excellent accompagnement dans mon cheminement. Ariane conduit les séances ARC avec une justesse, une maîtrise, une bienveillance et un respect qui facilitent le processus personnel dans un climat de confiance. Elle a toujours les mots justes qui donnent une impulsion pour aller de l’avant.  Je recommande vivement sa pratique. AMV

_______________________________________

6/ ARC, est arrivé dans ma vie à une croisée des chemins, cela m’a permis d’avancer avec plus de confiance.
J’ai pu prendre conscience des éléments et des mémoires qui ne m’appartenait pas.
Cela m’a aussi aidé à prendre progressivement possession de mon corps, à être en paix avec mes choix et mes actions.
Grace à cela je dirai qu’aujourd’hui je me sens plus libre, plus en confiance et mieux dans ma vie

LV

___________________________________________

7/ Il est peut-être un peu tôt pour “crier” Eureka, mais je sens un grand apaisement en moi. Si ça continue comme ça, je pense que mon chemin se libère et je peux continuer vers qui je suis.

MMK (message reçu au lendemain de la 2e séance)

___________________________________

8/ Je me sens décapée, délestée sur un chemin qui s’ouvre vers une direction et un mouvement se profile avec une immense liberté de choix de vivre et de vie !

MHP

_______________________________

9/ Bonjour Ariane,

Je vous adresse de Brisbane tous mes voeux de réussite pour cette nouvelle année.Ca, c’est pour votre devenir professionnel.

Pour votre écoute, votre disponibilité votre attention à l’autre, je vous souhaite de continuer, comme vous l’avez fait pour moi.

Nos séances de traitement et nos échanges m’ont beaucoup aidé à trouver la lumière et la force de me voir du « dedans ».

Tous mes voeux les plus sincères vous accompagnent sur ce chemin long, apaisant et délicat qui est le vôtre.

Très sincèrement

GC

même auteur que le témoignage complet de 5 pages (doc séparé) (janvier 2015)

_______________________________________________

 

10/ SMS reçu le lendemain d’une première séance d’A.R.C.

Bonjour, mon âme a été touchée hier, un baume de l’âme. J’y ai reçu tendresse, de la reconnaissance, chose qui se perd aussi parmi les gens qui travaillent sur eux … Faire les choses avec Amour, c’est une bénédiction aujourd’hui. Merci de cet espace doux. AC (septembre 2015)

________________________________

11/ SMS reçu le 11.8.2015 d’une cliente après 3 séances d’A.R.C. :

Bonjour Ariane,
J’espère que vous allez bien. De mon côté, incroyable, tout avance super bien et je vois beaucoup plus clair dans ma tête et tout est plus simple !!!
Donc j’ai décidé d’arrêter les séances. En attendant, je continue d’être à l’écoute et merci pour tout.
Salutations.
SC, Vevey

_____________________________________

12/ J’ai commencé l’ARC thérapie surtout à cause de mes problèmes de sommeil. J’étais impressionnée par les évaluations de Madame Ariane – cela a vraiment parlé de moi, de mes problèmes. Après quelques séances j’ai commencé à sentir des améliorations. J’ai commencé à mieux dormir ; je ne restais plus débout la nuit pendant des heures. Mais j’ai aussi gagné un peu de confiance en moi et en général je me sens beaucoup mieux.

Merci Ariane !

H.C.  (juin 2015)

___________________________________________________________

13/ C’est à la fin de l’année 2014 que je me suis rendue à ma première séance d’ARC.

Je souffrais depuis environ 2 ans de troubles récurrents du sommeil se présentant sous la forme d’un réveil nocturne à la même heure, toutes les nuits.

J’avais déjà cherché la cause du problème et étais convaincue que ces réveils réguliers et répétés étaient dus à deux événements traumatisants pour moi survenus en décembre 2012 lorsqu’à 3 semaines d’intervalle deux personnes très chères – ma mère et mon cousin germain – sont décédés.

Malgré cette analyse qui semblait somme toute très logique et ce que j’avais entrepris, je n’arrivais pas à retrouver mon sommeil habituel qui avait toujours été profond et réparateur.

Par ailleurs, ayant été diagnostiquée épileptique en 2004 puis quasiment stabilisée par une couverture médicamenteuse depuis, je ne cessais de me poser la question du pourquoi de cette maladie survenue presque subitement vers l’âge de 20 ans. J’en étais tout de même à ma dixième année d’interrogation et de recherche à ce sujet…

C’est en lisant un article dans le journal Le Régional que j’ai découvert  l’ARC et surtout que j’ai constaté qu’une thérapeute, Ariane Wunderli, officiait dans le village voisin de celui dans lequel j’étais domiciliée.

Ayant une approche très spirituelle de la vie (sans être croyante au sens dogmatique du terme) je me suis fait la réflexion que tout cela n’était pas un hasard mais peut-être bien une piste supplémentaire pour régler mes problèmes.

En décembre 2014 je me suis donc rendue chez Ariane Wunderli pour ma première séance d’ARC.

Je n’ai pas essayé de comprendre en détail le fonctionnement de la thérapie; le procédé me semblait logique et cela me contentait car il allait dans le sens de tout ce à quoi je m’intéresse depuis longtemps, à savoir, naturopathie, aromathérapie, homéopathie, importance des énergies et vibrations. Je me suis par la suite informée en lisant, ou plutôt en parcourant le livre du Dr. Larroche «…Et si mes cellules savaient apprendre? »  mais j’avoue que je ne ressentais pas (et que je ne ressens toujours pas) le besoin de comprendre rationnellement ou mentalement le procédé car j’ai constaté très rapidement les changements subtils depuis que je suis cette thérapie.

Au bout de la deuxième séance en effet, mes problèmes de sommeil ont été résolus. J’ai toujours pensé que j’avais besoin d’un sommeil réparateur du fait notamment de l’épilepsie dont je souffre mais j’ai commencé à avoir une autre réflexion à ce sujet: j’avais le droit d’avoir un sommeil agréable et de ce fait j’ai pris conscience que j’étais en droit d’exiger certains aménagements pour y arriver sans tenir compte de l’avis des membres de ma famille.

Cette prise de conscience s’est d’ailleurs étendue à ma vie en général, à savoir que j’étais en droit d’agir de penser et d’être telle que cela favorisait mon bien être.

Concernant les problèmes d’épilepsie, je me suis étonnée en réalisant que pour la première fois depuis le diagnostic de 2004 je ne pensais plus qu’il était primordial de trouver la cause de cette maladie mais plutôt d’en favoriser l’acceptation: la maladie était là pour une raison donnée mais mon souci ne devait plus être de la maîtriser afin de l’éliminer mais plutôt de l’accepter comme faisant partie de moi, tout en étant consciente qu’elle m’avait amenée là où j’étais et fait avancer dans de nombreux domaines.

Cette perception nouvelle a eu le mérite de mettre en place une attitude que je découvre peu à peu et qui semble être essentielle pour moi: le lâcher prise.

Ce fameux lâcher prise que j’ai toujours eu beaucoup de peine à mettre en œuvre. Et qui soudain, à partir de l’appréhension de cette maladie commençait à s’étendre au reste de ma vie: je me suis petit à petit découverte beaucoup plus confiante face aux divers événements qui peuvent jalonner une vie que ce soit au niveau familial, relationnel, professionnel ou même face à l’existence en général. Je me retrouve souvent à redonner confiance à mon entourage qui parfois est très surpris de ce côté détaché que je peux avoir mais qui se rend compte que cette attitude est la plupart du temps payante.

Et moi-même je constate que ce lâcher prise permet de relativiser les événements quels qu’ils soient sans pour autant faire preuve de défaitisme ou fatalisme. J’ai pris conscience que l’on peut faire confiance à la vie.

Par rapport aux deux décès traumatisants vécus en 2012, je remarque que même si ces deux personnes me manquent, j’ai accepté leur départ, j’ai intégré leur absence dans mon existence tout en étant absolument certaine qu’elles sont bien là où elles se trouvent. C’est ce lâcher prise qui a également permis cette acceptation.

Ces séances ont permis également d’aller au-delà des deux problèmes pour lesquels j’avais consulté.

J’ai pu prendre conscience des causes de certains aspects voire blocages de ma personnalité. Et là aussi, après en avoir pris réellement conscience, je les intègre avec bienveillance grâce à ce lâcher prise mis en place.

Lors de la dernière (mais non ultime) séance, nous avons mis en lumière et mis des mots sur un besoin de plus en plus important d’être en phase avec ce qui est essentiel pour moi actuellement.

Je ressentais depuis quelques temps un flottement (une suite de ce lâcher prise?…) comme celui que l’on peut ressentir lorsqu’on se trouve  à la fin d’une étape de vie. Par ses questions fonctionnant comme un décodeur, Ariane Wunderli m’a permis de réaliser que j’avais une profonde envie de démarrer quelque chose de nouveau sans encore savoir de quoi ce serait fait. Elle m’a également rappelé qu’il suffisait de « sortir les antennes » pour trouver petit à petit ce avec quoi j’étais vraiment en phase.

Sans entrer dans les détails, elle a pu mettre des mots sur un ressenti très flou mais bien réel. Pour moi, ces séances agissent comme  un décodeur me permettant de décrypter ce besoin d’être en phase.

 

L’ARC m’a permis de régler, dans un premier temps, certains problèmes physiques, d’accepter les événements de la vie pouvant être en partie en tout cas à l’origine de ces problèmes. Globalement, ces séances m’ont permis d’acquérir une vision plus sereine et détendue de la vie en diminuant l’impact du mental au profit de l’intuitionnel afin de faire jaillir l’authentique en faisant abstraction des divers conditionnements imposés par l’entourage, l’éducation, la société et  surtout, dans mon cas, de l’auto-sabotage très puissant dans ces périodes de transition. Un cheminement tout en douceur qui permet de se découvrir vraiment.

IJ, juriste de formation

__________________________

 

L’A.R.C. je l’ai voulu, je l’ai accepté et je vais vous dire pourquoi …

(Temoignage ARC d un medecin-scientifique) (septembre 2014)

Bonjour Ariane,

Je vous adresse de Brisbane tous mes voeux de réussite pour cette nouvelle année.

Ca, c’est pour votre devenir professionnel.
Pour votre écoute, votre disponibilité votre attention à l’autre, je vous souhaite de continuer, comme vous l’avez fait pour moi.
Nos séances de traitement et nos échanges m’ont beaucoup aidé à trouver la lumière et la force de me voir du « dedans ».
Tous mes voeux les plus sincères vous accompagnent sur ce chemin long, apaisant et délicat qui est le votre.
Très sincèrement
même auteur que le témoignage ci-dessus (janvier 2015)
__________________________________

SMS reçu le 11.8.2015 d’une cliente après 3 séances d’A.R.C. :

Bonjour Ariane,
J’espère que vous allez bien. De mon côté, incroyable, tout avance super bien et je vois beaucoup plus clair dans ma tête et tout est plus simple !!!
Donc j’ai décidé d’arrêter les séances. En attendant, je continue d’être à l’écoute et merci pour tout.
Salutations.
SC, Vevey

_______________________________

L’ARC est une discipline étonnante. Elle a un côté scientifique et tient du magique. Personnellement, je l’ai trouvée très efficace. D’abord pour m’aider à progresser puis comme outil de diagnostic de mes progrès. Chaque séance révèle et confirme mon chemin personnel. Une aide précieuse qui me donne confiance. Je recommande vivement.

Alain (professeur – domaine technique – septembre 2014)

_______________________________________

Ostéopathe ayant expérimenté une séance d ‘a.r.c.

… plein de choses ont bougé, se sont décantées. Je me sens plus paisible … donc je dirais que cela m’a été bénéfique.

Je vous recommenderai vivement aux patients à qui je pense que cela peut profiter et je pense également poursuivre le traitement pour moi par la suite.

Encore un grand merci et meilleures salutations.

(avril 2014)

____________________________

J’étais enceinte de 3 mois lorsque mon premier fils est décédé brutalement. Très consciente du fait que les événements extérieurs ont un impact sur un fœtus, j’ai « assuré » tant bien que mal mes 6 derniers mois de grossesse en parlant beaucoup à l’enfant à naître, en le rassurant sur l’origine de mes larmes (ce n’était pas à cause de lui que je pleurais) et en lui expliquant que sa vie en moi m’était d’une grande aide. A la naissance de ce deuxième enfant (Olivier), tout s’est bien passé et j’ai pu commencer un vrai travail de deuil tout en m’occupant avec bonheur de ce petit poupon tout neuf que j’ai allaité durant 6 mois. C’est vers l’âge de 5-6 ans, que j’ai observé quelques troubles chez lui : un manque de confiance en lui, un doublage des fins de mots (école-cole) qui n’était pas du bégaiement à proprement parler mais comme une hésitation, un temps de réflexion avant ce qu’il voulait dire ensuite.  A cette époque, j’ai rencontré Ariane qui était en début de formation chez le Dr. Michel Larroche. Elle pensait que l’ARC pouvait aider Olivier et j’ai pris rendez-vous avec Michel Larroche qui m’a dit immédiatement : « je ne traite pas un enfant seulement, je traite également la mère » ce qui me semblait une évidence en raison de l’attachement qui les lie. Michel nous a donc traité tous les deux sur un an ou deux, à raison de 4-5 séances par année et j’ai rapidement constaté que mon fils avait repris confiance en lui et cessé ses « doublages » de mots. Je me sentais plus sûre de moi aussi et dans un lien de grande confiance avec mon fils. J’avais également entrepris une analyse jungienne. Ces deux « traitements » effectués en parallèle ont créé une synergie qui a été profitable tant à mon fils qu’à moi-même. Cette première expérience m’a incitée à poursuivre sporadiquement pour moi-même, avec Ariane, des traitements pour des questions de « confiance en moi » principalement et cela m’a beaucoup aidée.

SI, (février 2014)

11571726_s (3)

 

 

 

Bonjour Ariane,

Je voulais vous dire qu’après la dernière séance, j’ai ressenti un grand changement envers mon mari ! aussi bien physique qu’emotionnel… une sérénité retrouvée. Merci.

AS (novembre 2013)

Profession de la santé

_______________________________________

Voici de quoi alimenter votre livre d’or :

J’ai réalisé 3 séances d’ARC en l’espace de 2 mois et les deux dernières avec Ariane Wunderli. Suite à la deuxième séance, j’ai constaté au travers de plusieurs événements que j’avais plus de spontanéité et d’authenticité dans mes paroles et dans mes actes sûrement parce que j’étais libérée d’une partie de mes peurs. J’ai aussi fait un rêve particulièrement parlant qui confirmait ce qui se passait dans la réalité à savoir que j’avais récupéré mon identité et que je m’étais libérée des influences nocives. De plus, cette deuxième séance a renforcé les effets de la première pour ce qui est de ma réconciliation avec ma féminité. Suite à la troisième séance qui date d’il y a 10 jours, j’ai commencé à exprimer ma colère ce que j’avais cessé de faire enfant : par deux fois, je l’ai gérée de façon posée sans la refouler. J’ai fait un autre rêve qui m’a éclairé sur l’origine de mon malaise vis à vis de ma féminité. Je crois que je n’en suis qu’aux débuts de ma métamorphose mais ce qui s’est passé déjà en si peu de temps est simplement ahurissant : j’ai l’impression d’être 10 fois plus vivante qu’avant et à mes yeux 10 fois plus intéressante et aimable. Encore merci, Ariane, du fond du cœur pour le bien que vous m’avez fait. Tout de bon pour vous, EB (juin 2012)11571726_s (4)

 

Une maman d’ado TDA/H de 15 ans

Après plusieurs années passées à nous rendre une fois par semaine chez le pédopsychiatre avec mon fils TDA/H, ce dernier n’avait plus du tout l’envie de suivre ses consultations et mettait les pieds aux murs pour s’y rendre. Pourtant, même s’il s’était posé dans son hyperactivité, il avait encore beaucoup de peine à gérer ses émotions et sa sensibilité à fleur de peau. Je lui a donc proposé cette approche (ndlr : a.r.c. ) et il a été d’accord de la tester. Durant la séance, couché sur la table, il était heureux de pouvoir continuer à écouter sa musique tout en lisant une BD pendant que la thérapeute s’occupait de lui. En effet, ici pas besoin de parler, le corps s’exprimant de lui-même. Ce qui était tout à fait au goût de mon ado pour qui il n’est pas toujours facile de mettre des « mots » sur ses « maux » et qui surtout n’aime pas se livrer et parler de ses états d’âme. Pour avancer dans son état de mal-être, mon fils a participé à 3 séances. Il a ainsi pu mieux comprendre son fonctionnement et a pu être soutenu par de l’homéopathie durant ce travail. A l’occasion, je continue à faire appel à l’a.r.c. pour aider à débloquer une sitatuation, que ce soit pour mon fils ou pour moi-même.

SM (décembre 2010)

___________________________

Psychologist who travelled from London, UK

I have experienced four ARC sessions over a two year period. I found that although each session resulted in different changes in my life, that the overall effect was an increased lightness and awareness in attitudes, behaviours and ways of relating to others. I am extremely grateful to have encountered ARC, and as a health professional, I can see the value of this kind of work. I appreciate having experienced the ARC sessions and feel it has opened the doors to other powerful healing experiences. M.H. (London, October, 2010.)

11571726_s (2)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s